Pas de côté

Nous (Sophie Bellec, Daniel Chernet, Olivier Dosset, Sophie Parisot, Heidi Vioux et moi-même) sommes des coachs, des superviseurs, des psycho-praticiens, des poètes, des clowns, des peintres… et nous vous proposons des petits jeux de pensée et de créativité, un pas de côté, autour de thématiques de coachs et d’accompagnants. Nos articles sont collectifs.
Notre idée est de décaler certaines de nos habitudes de coachs, de nos croyances, de nos visions du monde, pour nous et vous permettre de penser et de créer des attitudes nouvelles, décalées ou créatives.

Nous sommes friands de vos retours.

Le syndrome de l’imposteur :

Pour Wikipedia, « Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu’un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d’écart à la norme pas nécessairement pathologiques. »

Un récent article publié sur le blog de HBR dont le titre est “Tout le monde souffre du syndrome de l’imposteur, voici comment s’en débarrasser” nous a servi de point de départ. Le titre, qui méconnait dans sa construction, le caractère d’écart à la norme, le coté médical du mot syndrome et sa signification, ainsi que l’usage très fréquent de cette appellation nous a invité à « penser un pas de côté ».

Des ressentis, des évaluations ou des jugements?

Le point de départ de notre texte commun. Un petit événement quotidien sur les réseaux sociaux, innocent car répétitif et finalement la plupart des personnes s’habituent sur les réseaux sociaux au jeté de tomates (selon l’expression de notre camarade Jean Christophe Thibault) et pas si innocent que ça en fait, au travers de ce qu’il peut entraîner comme blessure.

Au départ, une personne qui s’exerce au sketchnote et qui propose sur un réseau social quelques extraits de ses notes à partir d’une conférence. Un commentaire sibyllin, d’une personne qui ne la connaît pas « C’est enfantin » puis une réponse à ce commentaire, vive et réactive : « C’est jugeant », et un petit échange intermédiaire qui amène à : « Il faut bien que je dise ce que je ressens. »

L’art de la procrastination

Le point de départ de notre texte commun. Le nième article consacré à la procrastination, avec comme punchline : 10 conseils pour arrêter de procrastiner. Le top, des vidéos sur Youtube, promettant d’arrêter de procrastiner en une, quatre ou cinq minutes. Certaines proposent des conseils de bon sens, d’autres culpabilisent, d’autres enfin rationalisent avec des techniques miracles. Évidemment, comme dit pépé Georges, pour pas procrastiner, suffit de se sortir les doigts du c…

Vu sur la toile : 10 conseils pour arrêter de procrastiner!

Je clique. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléphone

06 42 60 21 51

l

Adresse

Christophe Morin
1, chemin des peupliers
35600 REDON